site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

YVES NICOLIN, AUX PIEDS DE L’EMPEREUR DECHU !

Derniere edition le : 23/08/2016

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Primaire de la droite et du centre
 
 
  YVES NICOLIN
  EN TENUE POUR LIVRER
  BATAILLE DANS LA LOIRE
  AU PROFIT DE SON MENTOR
 
  LE REVANCHARD SARKOZY
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Dans un post un chouia prétentieux, un tantinet orgueilleux, assorti d’une pincée de nombrilisme, mais à n’en pas douter un post sans aucun intérêt, sauf celui d’auto-flatter sa superbe, Yves Nicolin, député maire de Roanne, nous apprend que son épouse Myriam et lui-même ont été reçus au Cap Nègre par S.A.S Naboleon en personne.

 

Pour faire concis mais percutant, le grognard de l’armée sarkozienne nous rappelle aimablement que la villa de son mentor se trouve au Lavandou (au cas où les idiots confondraient le cap nègre avec une ville africaine), que monsieur « culbuto » entouré de sa tendre et chère (tellement elle est belle, tellement elle chante bien), de la belle-doche (propriétaire des lieux) et des deux derniers rejetons de la famille était détendu et reposé.

C’est marrant mais on a de la peine à imaginer un psychopathe détendu et reposé. Preuve que le changement climatique, interfère sur tout, même sur le plus improbable !

 

Bien sûr, on comprend que le perdant de 2012 n’a pas convoqué le couple Nicolin pour faire une partie de boules dans les dépendances de la propriété familiale. Non, si le « prinçounet » du 42-Nord a été si aimablement invité (convoqué serait peut-être plus juste), c’est pour discuter d’un sujet de la plus haute importance.

 

Comment, l’empereur de la défaite, le signataire de la bérézina de la droite, convoquerait donc un autre « tout petit » venant des fins fonds de la France pour aborder des sujets sérieux ?

 

Eh bien oui, ne vous en déplaise puisque dans un excès de zèle non dissimulé, "Yvounet le prinçounet" nous apprend que « sa grandeur » (quand elle est installée sur un haut tabouret) a souhaité s’entretenir avec lui, pendant près de 2 heures (énorme quand on est le simple seigneur d’une zone économiquement brinquebalante) à propos des derniers détails de sa candidature à la primaire de la droite et du centre. Oui, oui, « les derniers détails de sa candidature », rien que ça !

 

Il faut rendre à César ce qui est à César et à Jules son pot, on imagine que Sa Seigneurie Yves Nicolin a dû rester scotchée durablement sur son siège Louis XV. De là à prétendre que l’entrevue s’est déroulée dans une ambiance décontractée (ce que l’illustre de la Loire nordique affirme), connaissant les deux protagonistes, il nous est permis d’en douter. Il est plus facile d’imaginer que nul n’aurait pu glisser une olive, que dis-je, une feuille à cigarette entre les deux hémisphères fessiers de notre cher député ligérien.

 

Bref, serait-il à ce point courtisé pour ses compétences enfin reconnues ? Courtisé à ce point que le « leader » lui demande de régler les derniers détails de sa prochaine candidature ? Serait-il si proche du Graal? Nul ne le sait ! Mais en politique tout est permis. Dès lors tout est imaginable y compris l'inimaginable.

 

Il faudra donc attendre pour savoir si, dans l’improbable hypothèse où Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa serait replacé aux manettes de notre beau pays en 2017, Yves Nicolin aura fait « le marocain » (ref à une expression populaire bien moins élégante) pour motiver les ligériens au profit de son maître à penser ou s’il est pressenti parmi d’autres pour être gratifié d’un maroquin.

 

Après Jean Auroux, le très mauvais ministre mitterrandien, tout est possible en Loire Nord.

 

A en juger un commentaire du député maire sur son propre post - « …si je lui fais confiance sachez que vous pouvez lui faire confiance »- on ne peut pas exclure que, à minima, la première solution sera remplie sans faillir. De là à faire confiance à l’édile roannais et par suite à son « grand tout petit » patron il y a un fossé abyssal que les ligériens ne sont pas disposés à franchir.

 

Copie du post de Yves Nicolin sur Facebook :

 

Vendredi soir, Nicolas Sarkozy m'a fait l'amitié de me recevoir dans sa villa du cap Nègre au Lavandou. Détendu, reposé, entouré de sa femme Carla, sa mère et ses deux derniers enfants, il prépare les derniers détails de sa candidature à la primaire de la droite. Accompagné de Myriam mon épouse, nous avons pu échanger pendant près de 2 heures dans une ambiance décontractée.

 

et de son propre commentaire:

 

« …si je lui fais confiance sachez que vous pouvez lui faire confiance »

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie