site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

SAINT-ETIENNE : UMP-UDI, un bel exemple de démocratie.

Derniere edition le : 21/02/2014

 

 

Suite à la réunion publique animée le 20/2/2014 par la liste UMP-UDI

à Montplaisir (quartier Sud-Est de Saint-Etienne), Monsieur Gilles ARTIGUES

a publié, comme à l’accoutumé, une photo de l’assemblée réunie (ci-dessus).

 

Associée au credo de la liste de droite, cette photo était trop marrante pour ne pas être commentée.

 

Dont acte, avec une certaine malice et à peu près de la façon suivante:

 

« PROVOQUONS L’AVENIR ! Toute la jeunesse stéphanoise se mobilise dans une dynamique de changement. MDR. C’était avant ou après la soupe ? »

 

Et, puisque l’humeur était joyeuse, un autre commentaire a été posté sous le billet d’un petit soldat UMP-UDI dont la tâche, bien qu’en position d’élu en cas de victoire de Monsieur Gaël PERDRIAU, passe son temps à exprimer ses mal-être, ses fatigues…et à partager les posts de son équipe au cas où ils n’auraient pas été vus sur Facebook. Le hic est que ce petit soldat à un défaut qui ne passe pas inaperçu… Ainsi, toujours de façon « à peu près », le commentaire en question disait ceci :

 

«(le prénom du petit soldat) ….sur chacun de veaus posts vou aquumulez les phauttes d’aurtaugraffes. Sais pas taupe pour un future ellu ! » 

 

Vous l’aurez compris ! Si ces commentaires sont mentionnés de façon « à peu près » (c’est le sens de ce qui était écrit qui est important), c’est qu’ils ont été effacés illico presto (dans l’heure, peut-être ?) par l’équipe de garde, les modérateurs à charge de « virer » ce qui dérange le candidat PERDRIAU et ses colistiers.

 

Et c’est justement là que le bât blesse.

 

Comment peut-on accepter qu’un homme qui aspire aux plus hautes fonctions locales (Mairie et Métropole) s’abaisse à autoriser la censure des commentaires, qui plus est amusés, qui sont faits sur sa campagne ou sur la communication de la liste qu’il représente ?

 

Que penser d’un candidat, appelé à exercer de lourdes responsabilités, qui ne sait pas choisir « ses hommes » et/ou ne sait pas distribuer les charges en fonction des compétences de chacun ?

 

Et que dire d’un futur maire (1 chance sur 2) qui refuse l’humour, le dialogue, les railleries ou les critiques, fussent-elles piquantes ?

 

Cette anecdote n’aurait jamais dû faire l’objet d’un billet sur AGORA42 si elle n’avait été révélatrice d’un état d’esprit contraire à celui d’une juste démocratie.

 

Dès lors, on comprend mieux que la libre expression souhaitée par agora42 ait effrayé les candidats aux municipales. Ils ont probablement eu tort car, malgré le peu d’intérêt accordé à la chose politique, le site des ligériens a reçu, à ce jour, 5958 visites pour 25 984 pages vues.

 

Bonus : Ci-dessou une photo d’assemblée lors d’une réunion publique organisée par le PS. On retrouve la même jeunesse……

 

NB : Que les seniors ne se méprennent pas, ces deux photos n’ont qu’une ambition : illustrer le propos et, surtout,faire sourire !

(mais aussi mettre le doigt là où ça fait mal : les plus jeunes n’ont rien à faire des balivernes des candidats…peut-être parce que, précisément, ce sont des balivernes).

 

 
 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie