site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

ROCHE LA MOLIERE, CAPITALE DES POUBELLES (suite)

Derniere edition le : 19/09/2015

 
 

Quel réel plaisir de constater que de simples individus, des hommes et des femmes faisant fi des idéologies politiques, sont capables de se fédérer derrière une structure associative ordinaire pour défendre une cause commune, lutter contre un projet qu’ils jugent inacceptable.

 

Malheureusement ces gens sont rares, très rares ; car il faut du courage pour laisser ses engagements politiques au vestiaire, affronter le regard de ses ennemis électoraux et n’œuvrer que dans une logique humaine, une logique de BON SENS

.

Trop souvent les chiens aboient. Ils sont nombreux à Roche la Molière comme ailleurs. Mais la caravane des ambitieux, imperturbable, continue son chemin, méprisant au passage et les roquets et les problèmes sociétaux majeurs, ceux qui engagent les générations futures.

 

Aujourd’hui est née l’association « stop aux déchets à Roche la Molière ». Heureuse initiative qui a pour objectif de dénoncer le projet soutenu, que dis-je, promu sur instructions de Saint-Etienne Métropole, par le maire de la commune, Monsieur Eric Berlivet.

 

Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple ?

 

Tout un chacun a compris depuis un certain temps, que si Monsieur Eric Berlivet a été nommé vice-président en charge des déchets par l’assemblée métropolitaine, ce n’est pas pour ses compétences totalement inconnues au lendemain des dernières élections municipales (2014) mais bel et bien parce qu’il représentait, pour Monsieur Gaël Perdriau – président de SEM- l’occasion rêvée de « caser » une usine de traitement de déchets sur une commune habituée depuis 40 ans à récolter la « merde » des autres.

 

Ainsi, on ne peut qu’encourager cette initiative et inviter les habitants des communes de la vallée de l’ondaine et de l’ouest stéphanois à soutenir en masse cette légitime rébellion. Toutes considérations partisanes étant totalement exclues.

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie