site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

POURQUOI CETTE PHOTO? LA REPONSE. (au poteau. oups!)

Derniere edition le : 21/12/2013

 

Voici le magnifique film publicitaire duquel la photo posée sur facebook via www.agora42.fr a été tirée pour attiser votre curiosité.

 

Ce court métrage a reçu plusieurs récompenses.

 

De quoi ça parle ?

 

Retour vers le passé : Adam vit dans un monde où le vêtement n'existe pas. Au quotidien, le jeune postier se balade complètement nu. Jusqu'au jour où il découvre un morceau de tissu dans une clairière. Émerveillé par cette trouvaille dont il ignore encore tout, il le ramène chez lui et finit par comprendre qu'il peut y glisser les jambes. À l'aise dans son pantalon, Adam décide de se montrer en public. Comment les villageois vont-ils réagir en le voyant habillé ?

 

Ce brillant court-métrage a été commandé par la marque de jeans allemande Colorado Denim. Il s'agit donc en fait d'une publicité, mais vous avouerez que le procédé est particulièrement élégant. Baptisée "Studies on Hysteria" (étude sur l’hystérie – titre d’un livre un livre écrit par Sigmund Freud et Breuer Josef et publié en 1895.), la vidéo traite de la propension des masses à avoir peur de la différence et à la condamner sans jugement : en se baladant en jeans dans un monde où la nudité est la norme, Adam a transgressé les règles de la communauté. Une histoire qui fait écho à beaucoup de combats passés et présents !

Cherchez bien et autour de vous vous trouverez quantité d’exemples pouvant se rattacher à ce court métrage. Oui oui, quantité…..en commençant par l’appartenance à un parti politique. Lol.

 

 

Oui mais pourquoi cette photo puis cette vidéo et enfin ce post sur un site sérieux comme www.agora42.fr ?

 

Depuis que les réseaux sociaux dits « populaires » existent, je veux parler de facebook et twitter essentiellement, une sorte d’hystérie collective est née sans d’ailleurs mesurer les vrais risques d’un tel engouement. Chacun y va de son post ou de son commentaire; l’important étant de donner signe de vie, d’être « fashion » ou « in » (comprendre branché), avec cette fausse illusion de développer du lien social.

 

Par des sketches très drôles, de grandes pointures du show biz ont tourné cette « mode » en dérision. En vain.

Dénonciation tellement vaine que les mêmes personnalités du show biz et les « politiques » ont très vite compris que cet outil pouvait considérablement servir GRATUITEMENT leur communication grand public.

 

Ceux qui suivent AGORA 42 auront noté l’estime que le site porte à facebook !

Tandis que des annonces de péripatéticiennes ou de prostituées pour ceux qui ne savent pas, fleurissent à qui mieux mieux en annonces monnayées par facebook (au regard de l’imaginaire harcèlement dont facebook se sert pour mettre les utilisateurs au piquet et des annonces publicitaires tarifées, on peut se demander qui est la pute dans l’histoire) on remarque que, en période pré-électorale, les politiques deviennent des utilisateurs inconditionnels.

 

C’est de bonne guerre pour toucher son électorat potentiel puisque ça ne coute rien et que l’utilisateur du réseau, sur le principe d’un réflexe pavlovien, bave à l’idée que son « candidat/idole » lui fasse partager la soupe aux choux organisée par l’association des jeunes filles vierges de Terrenoire (quartier stéphanois pris au hasard. lol)à laquelle il était convié et que pour rien au monde il n’aurait manqué pour ne pas manqué de voix aux prochaines élections.

 

Eh oui, facebook et twetter ça sert aussi à ça : ratisser large ; faire les fonds de tiroirs.

 

Bref, vous êtes censés savoir tout ce qui précède et ce qui vous intéresse est de comprendre pourquoi cette curieuse mise en scène de la part de AGORA 42, votre portail de libre expression préféré.

 

La réponse est simple comme le post d’un commentaire sur AGORA 42.

Pour AGORA 42, l’idée (avérée excellente in fine) était de démontrer que les réseaux sociaux étaient un monde, s’agissant d’une « clientèle » locale, qui vivait sur lui-même et qui n’avait pas la force de pénétration imaginée si ce n’est celle qu’on lui accorde à tort. Pour preuve, il suffit à chacun –y compris et surtout les politiques- de suivre la progression du nombre de ses amis à partir d’un certain seuil atteint ; elle est très faible.

De démontrer également que la circulation dite « virale » des messages visant une cible spécifique (ici une double cible : le département de la Loire et les internautes sensibles au développement de sujets sérieux) était beaucoup plus faible sur les réseaux sociaux que sur les messageries traditionnelles d’internet (site, blog, mail). Viral =qui se propage tout seul, comme un virus, sans l’intervention humaine de l’internaute. Je ne parlerai pas des CSP représentées sur les réseaux sociaux…..

 

NB : On avait déjà constaté que lorsque les amis virtuels de tel ou tel candidat aux prochaines municipales étaient sollicités par leur tête de file pour participer à une manifestation importante, les résultats étaient très inférieurs aux attentes (20% pour Messieurs ARTIGUES et ZIEGLER, 35% pour Monsieur PERDRIAU, et, plus récemment, presque rien pour Monsieur PATURAL….

 

Fallait-il encore en faire la démonstration !

 

Le nu étant toujours et pour longtemps encore l’un des rares thèmes qui, avec les images de catastrophes ou de cruautés, ne laisse pas indifférent*, inclure dans une page du site agora42.fr la photo d’un fessier était facile. Poser la photo d’un fessier d’homme était plus délicat mais devait permettre d’estimer le fameux effet viral auprès d’une cible féminine ou fervente supportrice du mariage pour tous. Sourire.

Mais plus encore que ce qui précède, justifier sérieusement le post d’une photo de fesses sur un site sérieux était véritablement problématique.

L’affaire aurait été aisée si un paparazzi avait photographié les fesses d’un candidat ligérien exposé sur son balcon (celles de Monsieur VINCENT ou celles de Monsieur de PEYRECAVE.lol.). Là, le buzz était assuré quel que soit le support de diffusion choisi.

 

*les photos de nus et le sexe d’une manière plus générale ne laissent effectivement pas indifférent. Le site le progrès.fr a probablement enregistré ses plus hautes performances de pages vues en incluant dans ses colonnes web un mini reportage sur le salon de l’érotisme à Lyon. Près de 22 000 visites. Un miracle en regard de la moyenne des pages vues habituellement -quand elles ne sont pas assorties d’une redevance pour les voir-.

 

 

 

Vive la providence

 

Le hasard fait quelquefois bien les choses ; c’est connu.

C’est ainsi que des amis « blagounettes » m’ont adressé copie de ce court métrage sur ma messagerie privée. Le sujet était extrêmement sérieux, la réalisation brillante….C’était l’occasion à ne pas manquer, l’occasion rêvée pour conduire ce projet de démonstration à son terme sans que quiconque ne puisse s’en trouver froissé.

 

 

Au final, y-a-t-il photo ou pas ?

 

S’il y a bien eu photo sur les pages AGORA 42 et Groupe AGORA 42 de facebook comme il y a bien eu photo sur le site web agora42.fr, les résultats escomptés se sont avérés très pertinents et sans discussion possible :

 

Page AGORA42 + groupe AGORA42 = 25 pages vues

Sur le site agora42.fr, l’article portant la même photo = 315

 

Quant au site agora42.fr, il suit son petit bonhomme de chemin avec, à l’instant T (21-12-2013) 17 141 pages vues depuis sa mise en service début octobre 2013.

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie