site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

OUVREZ LE FEU – CESSEZ LE FEU – CONTROLEZ LE TIR…….RATE !

Derniere edition le : 05/09/2016

 
 
 
                      ENTRE
      LE ROUGE ET LE NOIR,
        IL A CHOISI LE ROUGE
                ET IL A PERDU
 
 
 
 

Ce n’est plus un scoop tant cette histoire banale est déjà devenue ancienne, limite oubliée.

De manière éphémère elle a eu son petit succès médiatique puisque la presse nationale s’en est emparée. Mais le soufflé s’est écroulé sitôt sorti du four.

 

Pourtant, pour celles et ceux qui se faisaient bronzer les doigts de pieds en marguerite, ce petit rappel ne sera pas totalement inutile.

 

En deux mots, de quoi s’agissait-il ?

 

Dans un excès de zèle, Jean-Claude CHARVIN, maire de Rive de Gier (42) affirmait qu’il ne signerait plus aucune demande de regroupement familial dans sa commune.

Immédiatement, le Préfet de la Loire intervenait pour rappeler que les maires avaient autant de pouvoir sur le rapprochement familial dans leurs communes qu’un musulman en a sur le FLNC.

 

La probable réalité de ce buzz raté.

 

En perspective des élections législatives de 2017, ce fut un coup bien tenté pour surfer SANS ETAT D’AME sur les tristes évènements survenus au mois de juillet à Nice, mais ce fut un coup qui a fait flop, un anti-buzz à l'effet boomerang!!!

 

Il est possible que cette très mauvaise initiative ait été dictée par Nicolas Gourbiere, l’ex – futur - ancien - nouveau (on n’y comprend plus rien) directeur de cabinet de ce cher maire candidat potentiel en mal de reconnaissance à l’aube des prochaines consultations électorales. Si tel est le cas, ce sera, pour ce grand communicant, une erreur de plus à mettre à son discrédit.

 

Sans doute, à l’image de Marion Maréchal-Le Pen(on ne rit pas), Jean-Claude CHARVIN aurait dû participer, dans le feu de l'action, à l’engagement militaire et citoyen en intégrant bénévolement la réserve opérationnelle nationale ; cette vraie démarche aurait été incontestable et méritante. Malheureusement, jouer au petit soldat ne doit pas être SON JEU préféré. La roulette s’est arrêtée sur le noir. Tant pis pour lui, encore perdu, il avait tout misé sur le rouge sanguinolant !

 

Mise au point du préfet de la Loire:

 

http://c.leprogres.fr/politique/2016/07/31/regroupement-familial-les-precisions-du-prefet

 

 

 

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie