site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

LA ROULETTE DES AMOURS NE S’EST PAS ENCORE ARRETEE

Derniere edition le : 26/06/2016

 

Les deux articles publiés sur agora42.fr à propos des hommes et des femmes qui pourraient être candidats à la candidature des élections législatives et sénatoriales dans la Loire, ont suscité de nombreuses réactions.

Malheureusement elles se sont encore une fois exprimées en privé, ce qui tendrait à confirmer que le courage de l’expression n’est pas la principale qualité des ligériens, qu’ils soient électeurs ou engagés politiquement. Quel dommage pour les échanges démocratiques !

 

S’agissant du trombinoscope des hommes, certains noms ont été avancés pour remplacer, sur le photomontage, le point d’interrogation qui donnait libre cours à la pensée ou aux souhaits de chacun.

Parmi eux, celui de Jean-François Barnier. Effectivement il pourrait être considéré comme un oubli dans le tableau des prétendants possible (ce qui ne veut pas dire que le maire du Chambon Feugerolles soit prétendant à quoi que ce soit). Les autres noms avancés ne seront pas cités, tant le faire ajouterait du burlesque à un patchwork de binettes déjà (volontairement) très rigolo, au-delà du raisonnable.

 

Mais là n’est pas le sujet.

 

Le plus important se situe autour des déceptions quelquefois larmoyantes surgies à la suite de rumeurs (fort probables [sourire]) disant que les investitures LR auraient été arrêtées il y a quelques jours dans le département de la Loire.

 

Sauf à être mal informé, les investitures données (ou à venir) par LR l’ont été par une commission nationale. Elles l’ont été sous la pression du staff de Nicolas Sarkozy.

Elles ont valeur de suggestions MAIS ELLES SERONT VALIDEES OU INVALIDEES PAR UN CONSEIL NATIONAL D’INVESTITURES REUNI EN DECEMBRE PROCHAIN, APRES LA PRIMAIRE ET LA PROCLAMATION DU CANDIDAT DESIGNE.

Ce qui en soi est parfaitement logique.

 

Avis aux pleureuses des deux genres et à tous ceux qui criaient déjà victoire.

Les jeux ne sont pas faits, tout va encore ; le croupier a 6 mois devant lui avant d’annoncer ceux qui seront définitivement « marrons » sur la roulette du plus grand jeu du monde : la politique.

 

Cette information ne concerne que le parti LR.

L’UDI devrait se prononcer à la rentrée (si elle a encore assez de punch, de sympathisants et d’argent pour se prononcer sur quelque chose).

Quant au Modem, réduit à une petite dizaine de militants dans le 42, il n’y a pas grand-chose à attendre de lui.

Tout le reste est marginal.

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie