site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

Gilles ARTIGUES EST-IL LA TETE DE TURC DU SITE AGORA 42 ???

Derniere edition le : 27/03/2015

 
 

Agora 42 a reçu ce matin un message en forme de « coup de gueule ».C'est ça la libre expression et je ne peux que m'en réjouir.

 

Par respect absolu de ce qui est estimé confidentiel (un MP , c’est-à-dire un message privé sur Facebook, peut revêtir un caractère confidentiel) les nom et prénom de ce notable ligérien n’apparaitront pas dans ce qui suit. Ca n’apporterait rien, ni au débat ni aux lecteurs. Cette personne s'appelera "X"

 

Voici le « coup de gueule » de X, sans aucune correction, y compris grammaticale. Sourire…

 

« bonjour Christian, je pensais que tu etais quelqu'un d'objectif dans tes pensées politiques. Et je m'aperçois qu'il en est tout autre. Les seules critiques que tu émettent sont dirigés uniquement sur Gilles Artigues, et je trouve cela très dommage. Je veux bien que l'on reproche certaines choses a Gilles, mais il faut savoir et dire l'entière vérité de ce qui a pu se passer avec Michel Thioliière qui a priori tire les ficelles de tout cela.

Fin de la conversation »

 

…et la réponse :

 

Bonjour X. Je pense que tu pensais bien et que tu devrais continuer à penser dans ce sens au lieu de nourrir de fausses pensées à mon endroit. Re sourire.

 

-  Il n’y a pas plus de Michel Thiollière derrière mes écrits qu’il n’y avait de Hubert Patural il y a un an (ce que Gilles Artigues s’est complu à diffuser faussement à tout va).

Agora42 est un site libre, TOTALEMENT LIBRE y compris de toute influence.

 

Pour mémoire, j’ai construit cet outil, à mes seuls frais, UNIQUEMENT pour que, dans 7 grands domaines différents mais d’importance pour notre département, une certaine élite ligérienne s’y exprime sans devoir passer par une presse radio, audio et papier qui, en étant « aux ordres », censure plus vite que son ombre.

Bien entendu, je m’étais interdit d’y poser des articles pour ne pas fausser le jeu.

 

Malheureusement, le travail de sape orchestré contre agora42.fr, m’a conduit à faire l’inverse de ce que je souhaitais : ECRIRE. Crois que je le regrette très fort. Mais un investissement doit s'amortir y compris, à défaut de finances, en terme de plaisir. Tu vois sans aucun doute ce que je veux dire.

 

Aujourd’hui, constater que ceux qui n’ont pas adhéré à mon offre - simplement civique et constructive pour le bien aller de notre beau département - se plaignent du succès et des performances du site agora42.fr parce qu'ils en font les frais à leur dépend, me colle sur mon fauteuil. Il parait que ça se traduit par « l’arroseur arrosé » ou « tel est pris qui croyait prendre ».

Il reste à ces gens frileux de se mordre les 10 doigts et les deux pouces ou alors de reconnaitre qu’ils ont eu tort dans leur démarche et d’accepter de renverser la vapeur. Ils feront comme ils veulent. Mais à l’approche des prochaines élections régionales, ils seraient bien inspirés de réfléchir.

 

-  S’agissant du reproche que tu me fais, je veux te rappeler que je ne suis pas né hier matin et que je connais Gilles Artigues depuis sa venue en politique.

Intéressé par tout ce qui se passe autour de moi c’est tout naturellement que j’ai suivi les circonvolutions de son cheminement……Bref, si Gilles Artigues a « bénéficié » aussi souvent de ma plume à l’occasion des élections départementales c’est, circonstanciellement, parce que j’ai trouvé que son choix politico-politicien de se présenter sur un autre canton que celui où il était élu était inadmissible.

 

Comment peut-on mépriser à ce point des électeurs qui, en son temps, lui ont accordé leur confiance et l’ont porté au Conseil Général de la Loire en défenseur de leur canton.

 

Ensuite, comme un très grand nombre d’électeurs, je refuse cette course effrénée aux mandats, le cumul des missions dont au final aucune n’est servie.

Là, même s’il n’est pas le seul, ton mentor peut revendiquer le podium. Il sera certainement plus sûr d’y accéder que d’être en tête des élections le 29 au soir. Va savoir !

 

Enfin, au fil de l’eau, j’ai été abasourdi par l’importance du rejet de sa personne, que ce soit par le monde politique ligérien de tous bords mais aussi par l’électorat. Les dizaines de milliers de personnes qui ont lu mes papiers n’en sont-elles pas la preuve ?

 

L’important dans le sujet qui te préoccupe est de savoir que je n’ai pas sacrifié à la rumeur ; à aucun moment. J’ai eu l’opportunité d’échanger sur ce sujet avec toi n’est-ce pas ?

Pourtant, crois-moi, cette méchante rumeur est très dense et immensément plus mordante que mes écrits, lesquels sont restés dans la ligne politique uniquement. Ils n’ont jamais été borderline et/ou mensongers. Tout au plus ont-ils été incomplets… ?? !!

 

Les électeurs ont le droit de connaître la face publique d’un candidat (la face pipeau où à grands coups de flyers le candidat essaie d’emporter l’avantage) et la face cachée du personnage (la face réelle, celle du passé mais aussi celle qui masque les intentions futures).

 

Les articles du site agora42.fr sont restés dans cette saine logique.

 

J’espère que cette courte réponse t’éclairera, toi mais aussi celles et ceux qui étaient parfaitement en droit de se poser la question sur un pseudo acharnement sur la candidature de Monsieur Gilles Artigues.

 

Ce faisant, en apportant un droit de réponse à ton « coup de gueule », ça fait un article de plus qui place Gilles Artigues sous les feux de la rampe. Qui puis-je ???

 

J’espère aussi que la formule de courtoisie posée à la fin de ton message – fin de la conversation - n’a été dictée que par un petit énervement passager et que nous continuerons à dialoguer amicalement quel que soit l’issue des élections…..

 

En tout cas merici pour avoir ouvert le dialogue, par la contradiction, sur ce sujet épineux. Je t'en suis très reconnaissant.

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie