site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

FRONT NATIONAL : UNE CHEVRE AVEC UN TABLIER* FERAIT LES MEMES SCORES

Derniere edition le : 08/03/2014

 
 

Une chèvre avec un tablier* FN ferait un score respectable lors des prochaines élections municipales.

 

Ce postulat me rappelle les années 70. N’importe qui pouvait s’improviser marchand/commerçant, indépendant ou porté par une enseigne. La demande était importante. Tout se vendait et il suffisait de ne pas être trop sot pour réaliser de belles affaires, s’enrichir.

 

La période politique trouble que nous vivons actuellement ressemble à cette époque commerciale de vaches grasses. Elle est largement entretenue par la presse de toutes obédiences qui, faisant des gorges chaudes des résultats pronostiqués pour le FRONT NATIONAL à l’issue des prochaines municipales, lui sert la soupe dans une soupière en argent.

Eh oui, l’enseigne FRONT NATIONAL est depuis quelques petites années un bonne enseigne, une enseigne porteuse pour des femmes et des hommes en mal de reconnaissance.

 

D’aucuns ont remarqué que les candidats du FN ont été, en moyenne, accouchés aux forceps. Les fonds de tiroirs ont été raclés pour atteindre +/- 600 listes sur l’ensemble du territoire métropolitain (36 700 communes). Certains ont même été enrôlés d’office. http://lci.tf1.fr/politique/candidats-fn-malgre-eux-8377951.html ou aussi http://videos.tf1.fr/infos/2014/municipales-candidats-fn-malgre-eux-8378917.html ...

 

Ces candidats et leurs colistiers n’ont, pour la plupart, RIEN qui leur permette d’être tête de liste et de prétendre à la gouvernance d’une ville ou d’une commune. Ils n'ont ni la culture, ni la renommée auprès de la population qu’ils appellent aux urnes en leur faveur, ni la formation politique de base, ni les qualités d’orateur. Ils reprennent seulement les grosses ficelles édictées par leur parti à la manière d’enfants qui récitent leur texte sans l’avoir compris. Les initiatives personnelles sont absentes, et pour cause : individuellement ils n’ont aucun programme sérieux (ont-ils seulement « le droit » d’en construire un au risque de perdre des voix et de faire baisser le score national du parti frontiste?). Les interventions publiques restent prosaïques. Les listes sont cachées jusqu’au dernier moment. On ne sait jamais, s’il y avait des pressions exercées sur les candidats…

 

Alors je dis haut et fort que celles et ceux, candidats du FN, qui feront des scores importants, ne feront pas de score sur leur personne mais grâce ou à cause du parti qu’ils ont « décidé » de représenter, quelles qu’en soient les raisons.

 

Inclus dans les conseils municipaux, au terme du 2eme tour des élections municipales, il y a fort à parier que ces nouveaux élus restent insignifiants puisqu’ils sont « pauvres » au départ.

Ils auront simplement participé à la « musculation » de leur parti qui a tant besoin d’eux pour prétendre à une plus grande représentativité aux prochaines élections européennes d’abord et en tant que parti d’opposition français ensuite.

 

Malheureusement, sans parti, la plupart des candidats des autres partis serait logée à la même enseigne puisqu’aucun d’eux, à l’exception des sortants - par la force des choses- ne bénéficie de la reconnaissance d’une population suffisamment importante pour espérer être porté simplement, naturellement, aux plus hautes fonctions communales.

 

Ainsi va la vie politique aujourd’hui. Elle n’est pas belle ; presque détestable.

 

*Une chèvre avec un tablier : expression populaire signifiant que « n’importe qui ferait l’affaire ».

 

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie