site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

Européennes: NI SEISME, NI CHOC, NI MEME UNE SURPRISE

Derniere edition le : 26/05/2014

 

 

Il suffisait de mettre le bon vieux thermomètre à mercure dans le trou de balle de la France pour mesurer sa température et se rendre compte que quelque chose n’allait pas, qu’elle était malade.

Malheureusement les politiques se contentaient de lui mettre la main sur le front et d’asséner de manière péremptoire un diagnostic dont eux seuls ont le secret : « tu es un peu chaude mais tu n’as pas de température ».

 

Eh ben mes belets, pour être raté, c’est raté !

 

A trop attendre et à se prendre pour des médecins généralistes ou spécialistes, ces imposteurs d’Hippocrate n’ont pas vu arriver la péritonite et ont mis la France en danger.

Ces charlatans et leurs 577 apothicaires ont prescrit du paracétamol alors qu’une chirurgie lourde s’imposait pour remettre la France sur pied au plus vite.

 

Incapables d’exercer ce beau métier dans lequel la société civile excelle et compte les plus grands pontes, nos arracheurs de dents se sont contentés d’établir un tableau clinique bâclé, négligeant les symptômes, pourtant très sérieux, exprimés depuis plusieurs mois par la patiente :

 

Ras le bol des appareils politiques

Ras le bol des « affaires » qui pourrissent la Ve république

Ras le bol de ces partis qui phagocytent systématiquement les échéances électorales

Ras le bol des gouvernants et de leurs incompétences notoires

Ras le bol des promesses non tenues et de l’enfumage au quotidien

Ras le bol de la course éperdue aux honneurs au détriment du bon sens commun

Ras le bol de voir un pouvoir d’achat fondre comme neige au soleil

Ras le bol de supporter « beaucoup » en contrepartie de « peu ou de rien »

Ras le bol d’être une terre d’accueil (trop) généreuse et d’être « niquée » chaque jour que le bon dieu fait

Ras le bol d’une « finance » qui rivalise en permanence avec Crésus et ses disciples

Ras le bol d’une justice dont beaucoup conteste les sentences et personne ne reconnait son impartialité

Ras le bol des frontières percées, des plombiers polonais…..et de la fuite du tissu industriel

…..

Ras le bol d’une Europe que trop peu comprend

Ras le bol des technocrates qui semblent prendre l’ascendant sur une gouvernance nationale

Ras le bol d’une Europe qui n’apporte que tourments dans les esprits les moins informés (les plus nombreux)

Et ras le bol d’une Europe jugée, aujourd’hui, comme une chimère au service de la mondialisation

Alors, que personne ne soit surpris que le patient « France » ait plébiscité le « sorcier » du coin pour remplacer, en désespoir de cause, ces médecins imaginaires mais pas médecins malgré eux.

 

Que personne ne soit étonné que le malade France demande le remplacement des 577 apothicaires

 

Que personne ne soit surpris si les médecins, patrons et chefs de service, sont conduits à la Lanterne ou si leur tête est déjà sur le billot car ils sont nombreux ceux qui veulent tenir la corde ou le manche de la hache.

 

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie