site
Image de profil de DUBOSCLARD
DUBOSCLARD Christian
Ne le : 14/08/1955

Etes-vous le bon candidat?

Derniere edition le : 23/11/2013

A LA SUITE D’UN COMBAT DE CHARRETIERS ENGAGE SUR FACEBOOK, IL M’EST APPARU UTILE DE POUSSER CE COUP DE GUEULE

 

 

Venant de l'un ou venant de l'autre, que tout ça est petit!

Saint-Étienne aurait-il besoin de tant de médiocrité pour redevenir une ville sympa et enviable?

Une Ville ou il ferait bon vivre, sans racaille (ou presque car, à ce point de non retour, le "sans" est du domaine de la pure rêverie), avec une chute significative des demandes d'emplois, avec des fonds de commerces qui perdent leurs pancartes "à vendre" et retrouvent des couleurs, avec des infrastructures qui donnent envie d'y vivre, avec cette quiétude que l'honnête citoyen recherche tout simplement......pour atteindre un semblant de bonheur.

 

Au lieu de ça, les belligérants (candidats ou leurs sbires ou les partis et leurs sbires) empruntant, avec un grand courage, des pseudos en veux-tu en voilà, se livrent à des querelles d'ivrognes et se vautrent dans une médiocrité qui ne fait honneur à personne.

 

Au risque de me répéter, tout ce dépotoir de fiel, ce pot à crachas, est MINABLE et indigne de l'esprit entretenu par le VRAI STEPHANOIS.

 

Il me semble urgent que le paysage politique ligérien (eh oui je suis ligérien depuis que mon arrière- arrière grand père est "descendu" du haut Puy de Dôme pour trouver du travail dans le chemin de fer et nourrir sa famille) se nettoie; qu'il se purifie de tous ses parasites qui ne pensent qu'à leurs intérêts personnels.

 

Assez de ces candidats improvisés qui n'ont pour les servir que leur propre égo. Assez de ces professeurs des écoles ou des collèges qui, mus par je ne sais quelle lumière subite, décident d’œuvrer pour la grande cause commune, celle de la cité.

 

Dehors l'improvisation des compétences même si ces candidats de circonstance font le bonheur de ceux qui tiennent et manipulent avec grand art leurs ficelles de pantins (ne sommes-nous pas dans le pays de Guignol? Et des maîtres en art de la marionnette ne se sont-ils pas servis de ce personnage devenu légendaire pour faire passer des messages?).

 

Ne peut-on pas dans cette période économiquement et socialement explosive, en cette veille de Noël, laisser la place au simple bon sens?

 

Mesdames et Messieurs les candidats laissez tomber le misérabilisme offerts par les réseaux sociaux. Concentrez vous sur les objectifs que d'aucuns attendent; si vous en avez les compétences, il va de soi.

 

AGORA42 a mis a votre disposition un outil simple; un outil permettant de dialoguer avec vos électeurs.

Qu'en avez-vous fait? Rien. Seriez-vous à ce point "trouillards" d'affronter le peuple électeur?

Ne sauriez-vous vous sortir de vos engagements électoraux que par les grands standards distribués par vos appareils?

La promesse vectorisée et souvent mensongère (interprétable suivant la ville), la langue de bois, le blabla ne seraient-ils que vos seules armes pour revendiquer le futur de la commune pour laquelle vous semblez nourrir des espoirs?

 

Allons, allons, un peu de courage! De ce que vous serez capables de tenir en engagements, de ce que l'électeur décidera de vous accorder en confiance, dépend la vie de milliers de stéphanois et plus largement de ligériens (métropole oblige).

 

Une élection n'est pas un jouet pour soutenir un parti et démontrer sa force nationale.

 

A l'instar d'un match de foot (largement supposé bidon) elle n'est pas un moyen ultra éphémère de susciter un moment de liesse dans les rues et de contribuer à masquer, l'espace d'un instant, les énormes problèmes qui devront être affrontés dans les mois à venir.

C'est UN ENGAGEMENT qui doit s'appuyer sur un ensemble de savoir-faire, sur les compétences d'une équipe soigneusement choisie pour faire front et tirer le meilleur

pour la commune qu'on a décidé de protéger, de défendre et, in fine, de propulser vers le haut.

 

Mesdames et Messieurs les candidats, ce coup de gueule n'a aucune prétention si ce n'est celle de vous demander si, en vous regardant les yeux dans les yeux, dans une glace propre et non déformante, vous êtes celui ou celle qui convient au dessein qui vous parait, aujourd'hui, être le vôtre.

 

Si vous partagez ce point de vue, soutenez www.agora42.fr seul site ligérien de libre expression et faites suivre ce message.

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie