site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

DE L'ENFUMAGE A LA MANIPULATION

Derniere edition le : 05/02/2015

L'article "ON ENFUME BIEN LES ABEILLES" a remporté un vif succès auprès des anciens et nouveaux lecteurs du site agora42.fr.

 

http://www.agora42.fr/article/on-enfume-bien-les-abeilles-1.html

 

Pour le compléter, voici, ci-dessous, un recueil des 10 principales armes employées par les gouvernants pour manipuler les peuples.

 

A ces 10 techniques éprouvées, il conviendrait d'en ajouter au moins une: LA PEUR DU LENDEMAIN.

 

Bien qu’il n’en soit pas l’instigateur, cette arme nauséabonde a été largement développée et utilisée par Nicolas Sarkozy.

Elle consiste à allumer des signaux d’alerte, des signaux rouge vif, dans les domaines de l’emploi, de l’économie, de la sécurité, de la paix (ou plutôt de la guerre)…pour étouffer dans l’œuf toute velléité de mouvements sociaux ou belliqueux graves (conflits ethniques), voire de révolution du type 1968.

Exemple : Diffuser en abondance des informations alarmantes sur la croissance exponentielle (vraie ou fausse) des sans-abris, des SDF. Surtout, montrer que toutes les couches sociaux-professionnelles (en mettant un accent particulier sur les couches dites « Moyennes/Hautes » de notre société) sont menacées par le chômage et, de fil en aiguille, par cette situation extrême de pauvreté (cadres, travailleurs indépendants….). Le résultat attendu par ce type d’enfumage étant d’une simplicité biblique : Couper court à toutes revendications salariales, sociales, politiques…

Cette arme est hyper dangereuse et efficace car elle fait appel à ce que l’individu a de plus cher : son travail (qu’il risque de perde s’il revendique), sa famille et les obligations qu’il a naturellement envers elle mais qu’il ne pourra pas tenir s’il perd son travail, ses engagements financiers (bien immobilier et tous les crédits en cours) qu’il ne pourra plus honorer etc etc…

Voilà comment on enfume une population et qu’on la soumet…. jusqu’à ce que ça craque.

 

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie