site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

COMMENT PERDRE BEAUCOUP D’ELECTEURS EN UN CLIC DE SOURIS ?

Derniere edition le : 06/01/2014

  
  A trop vouloir ratisser large on se brûle les ailes.

 

  C’est ce qui pourrait arriver à Monsieur Gaël 

  PERDRIAU, candidat UMP-UDI aux 

  prochaines municipales à Saint-Etienne, pour

  avoir « liké » la page de Les Comptoirs Halal,

  commerce de détail stéphanois qui, comme son

  nom l’indique, vend de la viande dite halal.

  (liker = cliquer sur j’aime)

 

  Je doute que toutes celles et ceux qui s’opposent

  à ces pratiques d’abattage d’un autre âge, les

  défenseurs et protecteurs des animaux, celles et

  ceux qui refusent que des taxes spécifiques à la

  mise en scène de cette boucherie soient 

  reversées aux organisations religieuses

  musulmanes, les soutiens de Monsieur Gilles

 ARTIGUES en première ligne desquels les catholiques convaincus ou ultra convaincus….apprécient cette prise de position.

Le hic est que ces gens, électeurs pour la plupart, sont nombreux, très nombreux.

 

Que Monsieur PERDRIAU aime la viande issue de la souffrance animale est son droit le plus strict ; qu’il affiche ses goûts au grand jour alors qu’il fait appel à un grand nombre pour être le 1er magistrat de la ville de Saint-Etienne est une autre paire de manches que tout couturier sensé refuserait de lui confectionner.

 

M’est avis que Monsieur PERDRIAU a fait une grosse erreur de communication et que cette erreur peut être lourde de conséquences au moment du comptage de ses bulletins sortis des urnes.

 

Ci-dessous la capture d’écran de la page facebook attestant de ce qui précède. Cette page est authentique (elle a été simplement calibrée pour des raisons techniques) ainsi que le zoom sur le « like » de Monsieur PERDRIAU.(capture d'écran du 03 janvier 2014 à 22h57)

 

 
 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie