site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

AVANTAGE PERDRIAU

Derniere edition le : 15/07/2015

 

Qui pourrait croire, en dehors des inconditionnelles groupies, que le maire de Sainté et son premier adjoint sont copains comme cochons ?

AUCUNE PERSONNE SENSEE et surtout pas l’imam de la grande mosquée stéphanoise qui organisait récemment le repas du destin !

 

Depuis la période pré-électorale des municipales (et même bien avant) les deux personnages se mangent le nez. On en connait les raisons.

 

L’accouchement final, la construction de la liste Perdriau, s’est fait dans la douleur et avec des grincements de dents.

 

Pas de crise d’éclampsie chez l’un ou chez l’autre et, finalement, les deux politiques se sont retrouvés élus, hypocritement côte à côte.

 

Le hic est que, encore une fois, deux capitaines à la barre n’ont jamais conduit navire à bon port.

 

Il est vrai que l’un des deux capitaines a perdu des galons dans la première houle qu’il a dû affronter tandis que l’autre gardait le cap avec une assurance qui dissimulait mal une certaine jouissance.

 

Eh oui, mes belets, Monsieur Gilles Artigues a laissé une partie de son costume de leader présumé sur les écueils des élections départementales. C’est comme ça, les électeurs en ont décidé ainsi. Ils avaient probablement debonnes raisons.

 

Alors, s’il vous plait mesdames et messieurs de la communication municipale, évitez de nous montrer en surabondance que les deux frères ennemis marchent comme un seul homme, presque comme des frères siamois, car personne n’avale cette colossale couleuvre.

 

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie