site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

ATTENTATS CONTRE LA FRANCE

Derniere edition le : 19/11/2015

          "Tuer le père" deux fois de suite? Allons, allons, vous n'y pensez pas?
 
 

Alors que le monde témoignait son soutien à la France, qui par les couleurs de notre drapeau, qui par notre hymne national,

 

FORCE EST DE RECONNAITRE QUE LAURENT WAUQUIEZ A ETE EN DESSOUS DE TOUT!

 

Depuis qu'il est en campagne pour les élections régionales, il veut tellement tirer parti de l'actualité - toute l'actualité - pour se porter en avant, qu'il accumule les erreurs, les grosses fautes, les fausses promesses et les contre-vérités, quelquefois avec un réel manque de respect voire, plus grave, avec indécence.

 

A vouloir récupérer chaque évènement (minima sociaux, transports, Roms, agriculture, migrants ….) pour en faire un élément de campagne supplémentaire, on en arrive à se demander s’il parviendra à « faire des oeufs sans coquille » avant le 06 décembre prochain? Une hypothèse possible tant il met un ridicule empressement à nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

 

 

Monsieur WAUQUIEZ, les électeurs n'ont nul besoin d'entendre des balivernes ou des promesses irréalistes ou irréalisables; ils souhaitent une vision claire et sérieuse du futur de leur grande région; des engagements faisant appel à une foi profonde et sincère; des ambitions mesurées mais de BON SENS.

 

Dans une course électorale, surtout lorsqu’elle démarre très tôt, les embuches sont tellement nombreuses qu’il n’est pas besoin d’en ajouter. Les occasions de trébucher sont partout ; les faux pas y contribuent. Elles sont autant d’incidents de parcours qui, subitement, peuvent se transformer en chute. Augmenter en conscience ou par inconscience ce risque d’atterrissage sur le ventre pourrait être interprété comme une attitude masochiste –à défaut d’être folle -.

Or, contrairement à vos nombreux amis UMP, les rhône-alpins comme les auvergnats ne souhaitent pas un chef qui se vautre au premier comme au dernier virage venu.

 

La nouvelle grande région Auvergne/Rhône-Alpes n’est pas un bateau ivre…. !

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie