site
Image de profil de Administrateur
ADMINISTRATEUR Administrateur
Ne le : 14/08/1955

AGNEAU DE DIEU

Derniere edition le : 09/09/2015

 
 

Le 24 septembre prochain, les têtes de moutons vont tomber comme à gravelotte. La raison en est l'Aït-el-Kébir, fête des muslmans.

 

Dans la préfecture de la Loire, avec la bénédiction et la complicité de Monsieur Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, la « place rouge » sera installée dans une friche industrielle de la ville, dans le quartier de Beaubrun. Quoi de plus logique ! Bonjour l’hygiène.

 

Emue par ce sacrifice rituel, une amie de Facebook, Véronique Falzonne, défenseur de la condition animale, posait il y a quelque jour cette question :

« Dans les trois grandes religions monothéistes il existe la même connotation symbolique quant au fait de sacrifier un agneau .....Je serais très curieuse de voir les textes chrétiens, juifs et musulmans des livres saints stipulant l’obligation de tels sacrifices. Merci à toute personne pouvant m’aider.»

 

Je ne suis pas théologien, Dieu m’en préserve ! GAG!

 

J’ai eu cependant l’envie de répondre à cette amie virtuelle, à ma manière, toujours la même, avec un gros doigt d’humour. Voici.

 

Seuls les chrétiens ne sacrifient pas d'animaux à leur Dieu.

En des temps bénis, ils se contentaient de faire cramer les hérétiques, mais c'était il y a si longtemps...(enfin, c’est pas si vieux que ça).

 

Les 2 autres prétendues religions monothéistes prônent le sacrifice d'animaux :

 

- Pour les hébreux, c'était le sacrifice d'un agneau, mais au Temple de Jérusalem (le seul temple de la religion juive, puisque c'est là que se trouvait leur Dieu et l'Arche d'Alliance), on abattait rituellement des boeufs (étymologiquement, c'est l'holocauste !), dont on faisait brûler les entrailles (les rabbins, pas cons, gardaient la viande pour eux), mais aussi toute sorte d'animaux, à condition qu'ils soient réputés purs (il y a dans la Torah 613 interdits ou obligations !)... et quand on n'avait pas les moyens, on pouvait sacrifier simplement un couple de tourterelles : c'est ce qu'on fait Joseph et Marie pour la présentation de Jésus au Temple (en fait sa circoncision) : pour la mère de Dieu, ça la fout vraiment mal de ne pas pouvoir se payer un animal rituel de 1er plan !... Maintenant, depuis la diaspora et la disparition du Temple de Jérusalem (les juifs n'ont plus leur Temple unique pour adorer Dieu, il ne leur reste que des synagogues, simples lieux de prières et de réflexion) ils ne pratiquent plus de sacrifices d'animaux... Mais si un jour ils parvenaient à reconstruire le Temple de Jérusalem, nul doute qu'ils recommenceraient à sacrifier des animaux puisque c'est la loi de Moïse !

 

- Pour les musulmans, c'est différent : ils doivent égorger dans chaque famille un agneau (enfin c'est plutôt un mouton, un bestiau qui sent le « fort ») lors de l'Aït-el-Kébir, et en offrir aux pauvres... Une de mes relations le faisait quand elle habitait son pays de naissance, la Tunisie. Depuis qu’elle a fui le régime de Ben Ali pour s'installer en France, je ne sais pas si elle continue cette pratique, on s'est perdus de vue !

 

Bref, rappelons que l'Aït est la commémoration du sacrifice d'Abraham, un juif (eh oui!) qui voulait tuer son fils légitime unique pour plaire au Dieu d'Israël, mais celui-ci a remplacé au dernier moment l'enfant Isaac par un bélier (il devait aimer le bouc !).

 

Pour la petite histoire, tout a commencé avec Caïn et Abel : après le renvoi du Paradis terrestre, ils ont dû travailler : Caïn cultivait la terre, faisait pousser du blé et autres céréales ; tandis qu'Abel se contentait de faire paître ses moutons.

 

Un jour Dieu leur a demandé de LUI offrir leurs produits. Caïn a offert une gerbe de blé, Abel un agneau... et Dieu, qui visiblement n'était pas végétarien et encore moins végan, a refusé l'offrande de Caïn pour se régaler de l'agneau d'Abel : c'était donc un amateur de méchoui !

Dépité Caïn a frappé son frère et l'a tué (mais il ne l'a pas fait exprès, car jusque-là il n'y avait jamais eu de morts, donc il ne savait pas qu'on pouvait mourir !) et renvoyé, il est parti ailleurs où il a pu baiser tranquille ! (qui? la bible ne le dit pas)

 

Adam et Eve, devenus vieux, ont dû remettre le couvert pour avoir de nouveaux gosses, et la Bible ne nous dit pas non plus comment ces chiards ont fait pour se reproduire sans être incestueux. Si quelqu’un a la réponse, cette fois-ci, c’est moi qui la recherche. LOL

 

 

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article


Vous devez etre identifie pour pouvoir poster un commentaire
Nom d'utilisateur :
(email pour les auteurs)
Mot de passe :
Mot de passe oublie